Marche pour les sciences : missions et objectifs

 https://www.marchforscience.com/mission-and-vision/

traduction réalisée par :

Christine Bauquis, Nathalie Rivere de Carle, Coraline Epaud, Amandine Etchepare

 

La science protège la santé de nos communautés, la sécurité de nos familles, l’éducation de nos enfants, les bases de notre économie et de nos emplois, ainsi que l’avenir dans lequel nous voulons tous vivre et  que nous voulons préserver pour les générations futures. Nous prenons la parole aujourd’hui parce que toutes ces valeurs sont en péril. Quand la science est menacée, la société que les scientifiques soutiennent et protègent l’est aussi.

Une science qui sert le bien commun

Les scientifiques travaillent pour construire une meilleure compréhension du monde. La science est un processus et non un produit : c’est un outil de découverte qui nous permet d’étendre et réviser constamment notre connaissance de l’univers. Ainsi, la science sert les intérêts de tous les êtres humains et non pas seulement les intérêts de ceux qui sont au pouvoir. Inclusion, diversité, équité et accessibilité sont cruciales pour que les sciences jouent pleinement leur rôle au service de tous. Nous devons protéger les droits de chacun d’apprendre du et d’aider au développement des sciences, loin de toute manipulation par des intérêts particuliers.

Des politiques et des lois au service de l’intérêt public basées sur des faits 

La science observe et interroge le monde. Notre compréhension change constamment, nous apportant de nouvelles questions et de nouvelles réponses. La science nous donne la capacité d’examiner ces questions et nous permet ainsi de développer des politiques et des lois qui servent nos intérêts. Les décisions politiques qui ont une influence sur la vie des Français, des Européens et du monde en général doivent se fonder sur des preuves examinées et vérifiées par des spécialistes et faire l’objet d’un consensus scientifique ; elles ne doivent pas être motivées par des caprices individuels ou des décrets.

Une éducation scientifique à la pointe.

Nous soutenons une éducation scientifique qui enseigne la pensée critique aux enfants et aux adultes, qui leur apprend à poser des questions et à évaluer la vérité fondée sur l’importance de la preuve. La science n’est pas un domaine qui devrait être compris seulement par quelques-uns. Toute personne, quel que soit son milieu, mérite une éducation qui encourage l’apprentissage scientifique ainsi que celui des arts et des sciences humaines. Les sciences fonctionnent à leur meilleur niveau quand les scientifiques apportent et croisent des différentes perspectives diverses. Nous devons encourager et soutenir une nouvelle génération de scientifiques qui serait le reflet de ces principes.

Diversité et inclusion dans le domaine des Sciences Technologies, Ingénierie, Mathématiques (STIM)

Ce qui sert le mieux notre communauté scientifique c’est d’inclure des voix et les contributions de personnes de toutes identités et origines. Un manque de diversité dans les STIM met fortement en péril l’avancée scientifique : cela influe sur qui fait de la recherche, sur les questions auxquelles nous cherchons à répondre, sur qui participe aux études, et sur qui bénéficie des innovations et des services apportés par la science. Nous sommes engagés à promouvoir la diversité et l’inclusion dans la science afin de construire une société robuste et résistante au bénéfice de tous.  

Une science ouverte et honnête avec une portée sociale, une science au bénéfice de tous

Restreindre la libre circulation de la recherche scientifique locale et mondiale menace de retarder le progrès scientifique qui profite à tous de par le monde. Les injonctions au silence imposées aux scientifiques de la part de gouvernements et d’organisations environnementales empêchent le libre accès à l’information. Ce dernier est un droit fondamental de tout citoyen. Nos impôts financent cette recherche scientifique, et ne pas en divulguer les résultats limite la capacité du public à intégrer les importantes découvertes et développements scientifiques. Qui plus est, les scientifiques comptent souvent sur la société civile pour identifier les nouvelles questions en manque de réponse.  

Des financements pour la recherche et ses applications

Supprimer les financements et geler les postes dans les sciences vont à l’encontre de l’intérêt public. Nous croyons que le budget de l’état devrait refléter le rôle à la fois puissant et vital que la science peut jouer dans le soutien de notre démocratie. Nous demandons un réel financement de la recherche au sens large du terme de la part de l’état, des créations de postes et une gestion de la recherche mieux adaptée à chaque domaine. Ces financements ne peuvent pas se limiter à quelques domaines ou à des communautés scientifiques particulières : le soutien aux sciences ne doit exclure aucun domaine de la recherche.

Les buts de la Marche

Humaniser la science

La science est d’abord et avant tout un processus humain – il est mené, appliqué et soutenu par un corps de chercheurs divers. L’investigation scientifique n’est pas un processus abstrait qui se produit indépendamment de toute culture ou communauté. C’est une entreprise menée par des gens qui cherchent à étendre notre connaissance du monde dans l’espoir de construire une société meilleure et mieux informée. La richesse de nos expériences et perspectives personnelles est notre plus grande force.  En mettant au premier rang de cette discussion les gens qui font la science, nous voulons montrer que les scientifiques viennent de tous milieux culturels, économiques, sociaux, confessionnels, sexuels, politiques ou linguistiques.

Un partenariat avec la société civile

Nous voulons réunir scientifiques et partisans des sciences afin de représenter l’importance des partenariats formés entre les scientifiques et la société dans son ensemble. La science fonctionne au mieux lorsque nous scientifiques partageons nos découvertes, et engageons le dialogue avec la société que nous servons. Nous nous tournons vers la société civile pour trouver l’inspiration sur de nouvelles questions qui se doivent d’être posées à propos du monde qui nous entoure. Ces moyens de communication doivent pouvoir atteindre chacun des membres de la société, et doivent être garantir un véritable dialogue mutuel. Si les scientifiques espèrent pouvoir discuter de leurs travaux avec la société, ils se doivent également d’écouter la société et ses perspectives sur la science et la recherche. Il ne pourra y avoir de progrès que s’il existe un respect mutuel.

Promouvoir une science ouverte, inclusive, et accessible

Nous nous efforçons de mettre fin aux obstacles à l’ouverture au sein de notre propre communauté. Une carrière dans les sciences devrait être possible pour tous ceux passionnés par la découverte et la recherche. De la même manière, le procédé ainsi que les résultats des études scientifiques devraient être accessibles à tous. 

Un manque de diversité dans la science entrave nos recherches, notre potentiel de découvertes, et diminue notre mission de service public, c’est-à-dire la mission qui nous met au service de la société. La science, de par sa précision et sa justesse, éclairer les décisions de tous, depuis le choix du consommateur jusqu’au développement et à l’application de politiques publiques. 

Cependant la science ne peut remplir ce rôle que si nous accordons égale importance aux voix de tous. En exposant dans des espaces publics scientifiques et supporters des sciences, nous exprimons notre soutien des sciences, et son avantage d’être librement disponible pour tous, quelque soit le milieu social ou pays.

Soutenir tous les scientifiques

Nous nous rassemblons pour représenter tous les chercheurs de tous les secteurs (public et privé). 

Nous nous engageons à parler en leur défense lorsqu’ils sont réduits au silence, à les protéger lorsqu’ils sont menacés, et à leur fournir notre soutien lorsqu’ils estiment ne plus pouvoir servir leurs institutions. 

Les scientifiques, dans les secteurs public et privé, doivent être autorisés à communiquer leurs résultats librement, sans que leurs propos et leurs découvertes ne soient modifiés et déformés, et sans devoir craindre de répercussions. Rappeler et affirmer que la science est une valeur démocratique

Rappeler et affirmer que la science est une valeur démocratique

La science est un élément essentiel pour une démocratie efficace, pour des innovations encadrées et encouragées, pour une réflexion critique, et de meilleurs modes de vie, pour tout le monde.

En marchant dans le monde entier le 22 avril, nous visons à devenir plus actifs dans nos communautés et dans la vie démocratique.

Nous estimons que nos dirigeants que ce soit dans les institutions scientifiques ou dans le domaine politique doivent représenter et promouvoir honnêteté, justice et intégrité.

Nous nous rassemblons dans le but d’envoyer un message : nous nous assurerons que la communauté scientifique rende notre démocratie plus forte.

Note : Ces principes ont été mis à jour le 8 Mars afin de communiquer plus amplement nos valeurs d’inclusion / intégration, de diversité, d’équité, et d’accessibilité, ainsi que leur rôle essentiel dans l’accomplissement de la mission de service public qui est celle de la science. Veuillez lire notre annonce sur la diversité et l’inclusion (cf lien)